Loading

Partage

Envoyez cet
article à  un ami

Pour partager cet article avec un ami, merci de renseigner votre prénom, nom ainsi que l'adresse mail du destinataire.

 

* Champs obligatoires

confirmation

L'article a bien été envoyé à votre ami

Envoyer à un autre ami

Fermer l'overlay
  • avr
  • mar
The Light Of Now

Bienvenue sur The Light of Now ELIE SAAB vous invite à découvrir son nouveau magazine

Explorez le magazine

Bienvenue sur
The Light of Now
ELIE SAAB vous invite à découvrir son nouveau magazine

The Light Of Now

Distilling Scent IFleur d'Oranger

Inspired

Distilling
Scent IFleur d'Oranger

En racontant la fleur d’oranger, ses légendes et son pouvoir de séduction,
The Light of Now ouvre le premier chapitre d’une série dédiée aux principaux ingrédients qui composent
ELIE SAAB Le Parfum.

orangeblossom1

La floraison des bigaradiers à feuillage persistant a lieu au début du printemps. Ils se couvrent alors de milliers de fleurs blanches lumineuses à cinq pétales. Deux tonnes de ces fleurs cueillies à la main sont nécessaires pour produire un kilo d’huile essentielle de néroli. Cette précieuse et rare matière se révèle au coeur
d’ELIE SAAB Le Parfum.

La fleur d’oranger s’est naturellement imposée comme point de départ du parfum car elle rappelle à Elie Saab son enfance. Souvenir de cette senteur douce et enivrante flottant dans l’air du Liban, exaltée par la chaleur du soleil...

Dans la mythologie grecque, Zeus offre des fleurs d’oranger à Héra lorsqu’il la prend pour épouse. Depuis lors, ces fleurs symboles d’abondance et d’amour éternel ornent les bouquets et les couronnes de mariage. De plus, les vertus apaisantes de son parfum rendraient les mariées sereines. Arrivée en Europe du Moyen-Orient, la princesse italienne de Nerola a introduit la fragrance de cette fleur dans la société romaine en 1680. Elle l’utilisait si souvent que l’on a donné son nom à l’essence de néroli. En 1840 en Angleterre, des fleurs de bigaradiers habillaient la couronne de mariée de la Reine Victoria.

« C’est un bouquet floral dont la fleur d’oranger est le thème principal » explique le grand parfumeur français Francis Kurkdjian, le « nez » à l’origine d’ELIE SAAB Le Parfum. On trouve de la fleur d’oranger et du cèdre, autour desquels gravitent différents types de jasmin. Ma démarche a été de retirer chacun des ingrédients, puis de les re-doser très précisément pour rééquilibrer la formule de manière à donner une interprétation encore plus raffinée de la fleur d’oranger ».

orangeblossom2
The Light Of Now

The Way of the Waist

La maison

The Way of the Waist

La taille donne le ton de la silhouette féminine : au centre du mouvement, elle est le point de départ du processus artistique d’un créateur. « C’est le corps qui dirige, et non le crayon, » explique Elie Saab.

Les pantalons de tailleurs épousent les courbes avec aisance, des rubans gros grain habillent les coutures de lignes architecturales pour créer un alignement parfait entre les épaules et la taille et la plupart des modèles de la Collection ELIE SAAB Prêt-à-Porter Printemps Été 2014 arborent une fine ceinture.

L’évolution de la mode en Europe a été marquée par la ligne de la taille. Au milieu du XIXe siècle, la taille de guêpe était considérée comme un idéal et le corset régnait en maître. Les femmes portaient alors des corsets en os de baleine ou lacés, qui venaient enserrer leur taille sous leurs vêtements. Puis au tout début du XXe siècle, les couturiers Nicole Groult, Paul Poiret et Madeleine Vionnet ont suivi la ligne naturelle de la taille dans leurs designs, révolutionnant cette tendance.

thewayofwast2
thewayofwast1

Aujourd’hui, la ligne de la taille d’une femme est le point de départ du design d’Elie Saab. Elle dicte l’équilibre d’une robe et de ses volumes, s’imposant comme la ligne la plus fine mais la plus affirmée de la mode. Telle est l’histoire de la taille : une courbe raffinée, respectée et élégamment soulignée évoluant au fil du temps.

The Light Of Now

AMBRA MEDDA : UN ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE

Inspired

AMBRA MEDDA :
UN ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE

Fille de la célèbre galeriste Giuliana Medda et véritable enfant de la balle, Ambra Medda a passé son enfance au cœur du marché de l'art entre vernissages et ventes aux enchères.

Geometric Mirror - Elizabeth Garouste

Beauty Mirror in Silver - Michael Anastassiades

ETSHA WEAVERS - Peter Mabeo

Model 2084 Chandelier - Gino Sarfatti

Tip of the Tongue - Michael Anastassiades

Après des études d'art asiatique et d'archéologie chinoise à Londres, Ambra s'installe brièvement à New York où elle devient marchand d'art. Elle s'envole en 2005 pour Miami, où elle cofonde le prestigieux salon Design Miami dont elle reste l'administratrice pendant six fructueuses années, jusqu'en 2010. Nullement inactive depuis lors, elle mène à bien son dernier projet en 2013 : une plateforme numérique internationale dédiée au design baptisée L'Arco Baleno. Elle la dirige aux côtés d'Oliver Weyegraf (PDG), et d'un comité composé de grands noms des quatre coins du globe, tels que Pharrell Williams, Patrick Li (directeur artistique) et Tom Dixon (designer industriel). Ambra a confié à The Light Of Now son amour pour le design et sa perception de la lumière.

Parlez-nous de l'Arco Baleno, l'arc-en ciel...
Je voulais un nom empreint d'allégresse dont l'éclat réveille le monde. Le spectre de l'arc-en-ciel suggère quant à lui une représentation du design sous toutes ses formes. Ce site dédié au design aux ambitions tant commerciales que culturelles a été lancé en juillet dernier. Il dévoile une collection triée sur le volet de pièces d'artisanat et d'œuvres, accompagnée de nombreux textes narrant l'histoire des objets en vente. Nous privilégions les entretiens avec de jeunes designers, des collectionneurs et des conservateurs, à la fois pour appréhender le paysage actuel du design et re-situer nos pièces dans le contexte de leur création.

Comment décririez-vous votre philosophie du design ?
Je dirais que je suis toujours en quête de qualité. Quand on est autant sur le devant de la scène, on apprend à aiguiser ses goûts. Je pense être curieuse et très ouverte d'esprit. J'essaie de ne pas trop m'attacher à une humeur ou un style particulier. Il faut prendre le temps d'observer les choses et de les explorer pour ne pas devenir prisonnier d'une esthétique.

Quel élément vous suggère la notion de lumière ?
Sur L'Arco Baleno, les luminaires et la verrerie sont très demandés, surtout aux États-Unis. La verrerie, c'est un peu comme les jeans : elle est intemporelle ! La lumière et le verre sont très proches. Observer la lumière par le prisme du verre relève de la magie.

Qu'évoquent pour vous les créations ELIE SAAB ?
Trois mots : extraordinaires, féminines et savoir-faire.

Quelle est votre prochaine destination ?
Le Botswana ! Je travaille avec Peter Mabeo, spécialiste des meubles, qui va me présenter des artisans, notamment des vanniers, avec lesquels j'ai l'intention de créer des paniers. Aujourd'hui, je m'aventure dans un territoire totalement inconnu que je me réjouis de découvrir.

www.larcobaleno.com

image 2
The Light Of Now

LUMIERE DU PETIT MATIN avec L’Eau Couture

moments of light

LUMIERE DU PETIT MATIN
avec L’Eau Couture

C'est avec les mots du poète et peintre libanais Kahlil Gibran que s'ouvre "Lumière du petit matin", premier chapitre d'une histoire en quatre actes :
Et dans la tendresse de l'amitié qu'il y ait le rire et le partage des plaisirs. Car dans la rosée de menues choses,
le cœur trouve son matin et sa fraîcheur
Kahlil Gibran (1883 – 1931)
Quelque part, une fenêtre s'ouvre sur la lumière du petit matin, invitation à un voyage littéraire enchanteur, célébrant les heures qui s'écoulent à la clarté changeante du jour.
ELIE SAAB L'Eau Couture capture la fraîcheur de ces moments exquis et des premiers rayons du soleil qui transpercent les feuillages.
D'un vert cristallin, le parfum s'éveille sur des notes de tête citronnées, prélude à la fleur d'oranger, avant de tracer un sillage à l'aura addictive de vanille et d'amande verte.
The Light Of Now

PLAYLIST #2 SPRING

Music Now

PLAYLIST
#2 SPRING

The Light Of Now

LE PARCOURS D'UNE ROBE DE MARIÉE

La maison

LE PARCOURS D'UNE
ROBE DE MARIÉE

Le noir et le blanc constituent un mode d'expression parfait pour sublimer la femme. Un idéal, un geste ou une esquisse à l'encre noire piquée d’échantillons de tissus et de broderie. Les motifs apparaissent. Les volumes prennent forme. Les plus petits détails sont passés en revue, la coupe parfaitement ajustée. Au total, une robe de mariée haute couture nécessite entre 800 et 1 000 heures de travail. Découvrez son parcours, de l'idée initiale à la réalisation.

Image 1

De l'inspiration aux dimensions

Image 2

Deux modélistes créent le patron à partir du croquis au crayon, tout en tenant compte du mouvement de la robe, de la précision et de l'équilibre.

Séduire par les matières

Image 4

Tout est ici affaire de texture. Opulence de l'organza de soie, finesse de la dentelle, de la mousseline, du shantung et du tulle ; autant de matières que l'on choisira en teintes délicates et nuancées évocatrices de la lumière naturelle.

De charmantes broderies

Image 3

Cette fois, c'est le détail qui prime. L'équipe de brodeuses a parfois besoin de trois mois pour coudre en relief paillettes, perles, fleurs et cabochons sur des tissus fragiles.

Façonnage des volumes

Image 5

La magie naît réellement lors de l'assemblage et du montage, sous les mains expertes d'au moins huit couturières.

La perfection finale

Image 6

La robe de mariée est parfaitement ajustée à la silhouette du mannequin sélectionné. Le jour du défilé Haute Couture Printemps Été 2014, à Paris, chaque détail est passé en revue, dans le but d'offrir une vision exaltée, éclatante et délicate de la féminité. Le grand jour est enfin arrivé ; le mannequin mesure la solennité du moment et fait son entrée dans la lumière...

Regardez le défilé ELIE SAAB Haute Couture Printemps Eté 2014 ici

The Light Of Now

DES ÉTOILES AU FIRMAMENT DE HONG KONG

new & now

DES ÉTOILES AU FIRMAMENT
DE HONG KONG

This luminous silver-grey, fully-embroidered gown, from the ELIE SAAB Fall-Winter 2012/2013 Ready-to-Wear collection, magnified Celine Dion’s star presence on stage, as she received her award at the BAMBI 2012 ceremony.

This elegant Prussian-blue, silk chiffon gown, from the ELIE SAAB Pre-Fall 2012 Ready-to-Wear collection, was worn by ZHANG ZIYI at Elton John’s exclusive Oscar Viewing Party in Los Angeles.

This fully-embroidered, plum evening gown, from the ELIE SAAB Fall-Winter 2011/2012 Ready-to-Wear collection, was worn by SHU QI at the prestigious opening of the Piaget flagship boutique in Hong Kong.

This romantic, nude crepe georgette gown, from the ELIE SAAB Spring-Summer 2010 Ready-to-Wear collection, was worn by FAN BINGBING at the glamourous opening of Cartier’s flagship store in Hong Kong. The corsetry and pleating of this dress sublimed her silhouette.

ELIE SAAB présente une constellation de robes du soir en nous contant l’histoire de ces étoiles ainsi que celles les ayant portées.

Telles des muses poétiques suspendues dans les airs, onze robes du soir emblématiques ELIE SAAB sont actuellement exposées, jusqu'au 30 avril 2014, dans l'atrium central du centre commercial Lee Gardens à Hong Kong. Adresse de shopping incontournable de la ville.

Dans une mise en scène à couper le souffle, les robes sont suspendues sur trois niveaux, à plus de quinze mètres de hauteur, en cercles concentriques au rythme syncopé. Cette théâtralisation sied idéalement à l'histoire de ces créations sensationnelles, initialement portées sur le tapis rouge par des actrices telles que Céline Dion, Fan BingBing, Michele Yeoh, Sarah Jessica Parker et Shu Qi. En provenance de Beyrouth, Paris et Los Angeles, elles seront là pour l'inauguration du Festival du Film de Hong Kong, qui se déroulera du 24 mars au 7 avril 2014.

Chaque robe est associée à un croquis décrivant le moment précis au cours duquel la robe fût mis en valeur sous le feu des projecteurs. Toutes les pièces présentées sont évidemment uniques : de la séduisante robe en mousseline de soie ornée d'une toile d'araignée noire en dentelle portée par le top-model Anja Rubik, égérie du parfum ELIE SAAB, à l'occasion du Festival du Film de Cannes, à l'éclatante longue robe rouge que portait Taylor Swift lorsqu'elle s'est vue remettre le prix de la Femme de l'année lors des Billboard Music Awards 2012. Voici l'occasion unique de les admirer dans toute leur majesté, en pleine ascension vers le firmament.

Jusqu'au 30 avril
Lee Gardens
Causeway Bay
33 Hysan Ave, Hong Kong

image 2

Pendant toute la durée de l'exposition, la boutique Lee Gardens propose une collection exclusive de onze pièces de prêt-à-porter en édition limitée, présentées lors du défilé Printemps-Été 2014.

The Light Of Now

Style, grace et caractère aux Oscars

new & now

Style, grace et caractère
aux Oscars

Les talentueuses et radieuses Angelina Jolie et Pink ont brillé dans leurs splendides robes ELIE SAAB lors de la 86ème cérémonie des Oscars qui s’est tenue le 2 mars 2014 à Hollywood.

L’actrice Angelina Jolie est apparue telle une déesse antique, vêtue d’une robe en tulle de soie à manches longues, délicatement brodée de paillettes et de cristaux, scintillant de mille feux. Sur scène, elle accompagnait Sidney Poitier, pour la présentation du meilleur réalisateur. Angelina Jolie, qui affectionnait ces derniers temps des ensembles foncés, interprètera cette année le rôle de la plus célèbre des méchantes de Walt Disney dans le film « Maléfique ». Cependant, l’actrice nous a montré un tout autre visage dans cette tenue délicate et élégante, rappelant son rôle de mère de six enfants et d’humanitaire dévouée, investie depuis dix ans auprès des Nations Unies en tant qu’Ambassadrice de bonne volonté. Elle est à l’origine de la construction d’au moins onze écoles en Asie via la Fondation Jolie-Pitt.

image 1
image 2

En plein cœur de la cérémonie, Pink a interprété la chanson « Somewhere Over the Rainbow » de Judy Garland, tirée du film Le Magicien d’Oz, récompensé aux Oscars de 1939. Elle a rendu hommage aux pantoufles magiques de Dorothy, en portant une robe longue étincelante rouge rubis, brodée de fils de soie et de paillettes. La performance de la chanteuse récompensée aux Grammy Award a été acclamée par le public.

Deux femmes sous les feux de la rampe, pour leur style et leur personnalité et deux robes haute couture mettant en avant leur talent de façon étincelante et éblouissante.

image 3
image 4
The Light Of Now

OPULENCE MYSTÉRIEUSE

Inspired

OPULENCE MYSTÉRIEUSE

Lorsqu'elle se décline en soie imprimée de fleurs ombrées et tournoyantes, l'obscurité devient un théâtre de romance et de mystère. Émergeant de tonalités vert émeraude et lie-de-vin, le noir et le rose poudré triomphent. La collection ELIE SAAB prêt-à-porter Automne-Hiver 2014-2015 évoque le mouvement, l'ampleur et l'opulence des silhouettes caractéristiques des années 1950 et 1960.

Camaïeu magnétique de teintes fondues, elle puise son inspiration dans la série de peintures de l’Américain Mark Rothko (1903-1970) « Color Field », entièrement tournée vers la couleur et la lumière. L'abstraction chromatique y trouve tout son sens et révèle ses multiples dimensions: les limites de la forme et de la couleur s'estompent et deviennent indicibles, jusqu'au noir final.

La collection explore les liens mystérieux qui unissent volume, couleur et texture : une pochette en vison à châssis doré se décline en une teinte fondue, tandis que le noir d'un manteau en renard s'évanouit dans un vert minéral. Là encore, la taille d'une robe cocktail est soulignée d’un dégradé allant du noir au rose pâle.

Pour apporter la touche finale, les blocs de couleur multidimensionnels propres à Rothko sont sublimés sous la forme de pendants en cristal rectilignes ou du motif central de ceintures ajustées. Sur des sacs à main en peaux exotiques, ils prennent la forme d'un ornement précieux. Ensemble, ces accessoires redéfinissent le langage ELIE SAAB et donnent le ton de la saison : une opulence mystérieuse transcendée par les volumes et les textures.

Découvrez la collection prêt-à-porter Automne-Hiver 2014-2015 sur ELIESAAB.com

image 1

Mark Rothko No. 12 (Black on Dark Sienna on Purple), 1960

© The Museum of Contemporary Art, Los Angeles

image 2 image 3 image 4
The Light Of Now

THE FRAGRANCE SUITE

Accès Privé

THE FRAGRANCE
SUITE

ELIE SAAB vous invite à découvrir sa nouvelle fragrance, L'Eau Couture,
au cœur de sa Maison parisienne, dans une atmosphère d’essences florales,
de fraîcheur et de raffinement.
Entrer
Entrer
The Light Of Now

UN TRIO TALENTUEUX

Accès Privé

UN TRIO TALENTUEUX

Un défilé de mode est une communion spirituelle, une synergie créative donnant naissance à des moments magiques. Trois créateurs talentueux, étroits collaborateurs d’Elie Saab pour la collection Automne-Hiver 2014-2015, nous ont accordé un entretien, au cours duquel tous ont insisté sur le rythme effréné qui précède le défilé de prêt-à-porter.

image 1

Sophia Neophitou-Apostolou, STYLISTE
VENDREDI, 16h00. J-3 avant le defile.

Un ordre absolu règne dans le studio parisien ELIE SAAB. La Londonienne Sophia Neophitou-Apostolou orchestre un flux permanent de modèles, qu'elle dirige en tous points : tenues, démarche, attitude, accessoires. Appréciée tant pour sa précision que pour sa personnalité radieuse, Sophia possède un sens aigu de l’esthétique, qui lui permet de créer un tout cohérent tout en accordant de l'importance aux moindres détails.

« Une ondulation de mousseline sur le velours offre une transparence unique, aussi dense que la craie. Un imprimé de fleurs sombres et fanées appuie une humeur générale mélancolique. Les robes longues se déclinent en velours dégradé et leurs pans créent une densité idéale. La collection cultive le faste. Elle possède la profondeur, la richesse et l'onctuosité du chocolat. »

image 2
image 3

Tom Pecheux, ARTISTE MAQUILLEUR
SAMEDI, 11h00. J-2 avant le defile.

Tom Pecheux et son équipe travaillent dans une pièce uniquement dédiée aux essais de coiffure et de maquillage, visant à obtenir le contraste parfait entre des lèvres pâles, simplement rosies d'une touche de blush et un regard ténébreux réinterprétant avec adresse la somptueuse teinte émeraude qui domine la collection.

« Souvent, les toiles de Rothko dégagent une impression de mystère. Notre vert est tempéré par des nuances grises et taupe. » souligne l’artiste-maquilleur parisien de renom qui célèbre ses trente ans de carrière. « Pour moi, les yeux illuminent le visage, à l’instar des diamants».

Luigi Murenu, COIFFEUR STYLISTE
DIMANCHE, 16h00. J-1 avant le defile.

Débordant d’énergie, Luigi Murenu débarque à l'issue de plusieurs défilés milanais qu'il enchaîne avec une nouvelle série à Paris. Pour sa première collaboration avec ELIE SAAB, le coiffeur sait que si le maquillage correspond à la palette de couleurs de la collection, la coiffure est quant à elle déterminante dans l'attitude. L'Italien s'inspire des crinières au vent, libres, des chevaux sauvages.

« Je veux que les cheveux soient frais et sains pour qu'ils flottent naturellement », explique-t-il. Les mannequins sont donc coiffées la raie au milieu, avec les cheveux parfaitement lissés au fer.

image 2

LUNDI 16h00. Jour du defile.

Chaque créateur sait exactement quelle est sa place dans la frénésie qui agite les coulisses. Sous leur égide, l'harmonie naît au terme de préparatifs méticuleux : accessoires en place, cheveux parfaits, ongles manucurés rappelant l'éclat incomparable de l'émeraude ; les mannequins peuvent s'élancer sous les flashs des photographes.

The Light Of Now

LIVE FROM PARIS Prêt-à-porter Automne/Hiver 2014-2015

new & now

LIVE FROM PARIS
Prêt-à-porter Automne/Hiver 2014-2015

The Light Of Now

PROMESSE DE PRINTEMPS

Inspired

PROMESSE
DE PRINTEMPS

Une myriade d'univers s’entremêlent dans « La promesse d'un printemps », thème de la Collection Haute Couture ELIE SAAB Printemps Été 2014, inspirée de l'œuvre de Sir Lawrence Alma-Tadema.

image 1

Lawrence Alma-Tadema Les Roses d'Héliogabale, 1888 - @ Studio Sébert Photographe

Alma-Tadema était un peintre néerlandais du XIXe siècle très apprécié par la cour britannique. On retrouve dans sa peinture une touche flamande, fruit d'un séjour à l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers. Les ateliers ELIE SAAB présentent une série de robes de soie aux tons dégradés capturant magistralement la palette éthérée d'Alma-Tadema. Un camaïeu pastel de silhouettes cintrées et de tailles empire soulignées par de profonds clairs-obscurs où le romantisme éclot dans un tourbillon de dégradés ombrés et de motifs floraux rebrodés de perles.

Une toile somptueuse de 1888 intitulée « Les Roses d'Héliogabale » donne le ton de l'ensemble de la collection qui en reprend la palette de couleurs et le jeu de textures. Les robes se parent de broderies multidimensionnelles, perles tubes, sequins et fleurs de tulle délicates se déposent sur la résille ou le satin de soie pour des pièces se déclinant du noir charbonneux au bleu hortensia diaphane en passant par les lilas et les roses saupoudrés d'or. L'éclairage méticuleux du défilé enveloppe le podium d'un halo bleuté, gorgé de soleil méditerranéen, en écho au ciel radieux du tableau.

D'inspiration classique, l'œuvre présente la cour du jeune empereur romain Héliogabale, décor sur lequel la main de l'artiste a délicatement déposé deux mille pétales de rose.

image 2
image 3

On raconte qu'Alma-Tadema, alors basé à Londres, se fit envoyer en plein hiver une cargaison de roses de la Côte d'Azur afin d'en saisir les subtiles nuances avec la plus grande précision. La légende n'est pas sans rappeler l'épopée des robes ELIE SAAB entre les ateliers de Beyrouth et le défilé parisien.

Visibles à Paris durant la semaine de la Haute Couture à l'occasion de l'exposition « Désir et Volupté » du musée Jacquemart-André, les toiles de Sir Lawrence Alma-Tadema seront exposées au Chiostro del Bramante, à Rome, jusqu'au 5 juin 2014. Elles feront ensuite escale au musée Thyssen-Bornemisza de Madrid, du 23 juin au 5 octobre, avant de rejoindre le Leighton House Museum de Londres.

The Light Of Now

MOMENTS DE SOPHISTICATION

Accès Privé

MOMENTS DE
SOPHISTICATION

L'énergie des coulisses d'un défilé est enivrante. Quelques minutes avant le lancement de la Collection Haute Couture Printemps Été 2014, on apporte les dernières touches : couture ourlets, ombrage des paupières et lèvres auréolées de nuances rose pétale.

Le public, composé de journalistes de modes et d'amis de la Maison, s'installe derrière les crépitements des flashs. En coulisses, des centaines de doigts s'agitent pour parfaire les finitions.

Dans une concentration intense, les petites mains s'assurent que chaque ourlet est bien en place. Chaque mannequin est assisté d'une habilleuse qui l'aide à passer sa précieuse création de haute couture, ajusté sur mesure. Les flashs des photographes, en coulisses, décuplent l'énergie d'une horde de coiffeurs et d'artistes-maquilleurs, respectivement coordonnés par Orlando Pita et Tom Pecheaux dont les mains agiles et les yeux arisés n'ont d'égales que leurs sens de la forme et de la couleur. Elie Saab veille à ce que le résultat final soit parfaitement conforme à ses attentes.

image 2
image 3

Il s'impose par son calme, malgré l'attente, le travail d'équipe et la concentration intense. Cette quiétude permet l'émergence de moments de grâce, permettant de capturer le profil parfait, dans lequel l'étoffe acquiert une dimension sublime et la beauté semble se figer avant de faire enfin son entrée dans la lumière...

The Light Of Now

LA LUMIÈRE À L'ÉTAT LIQUIDE

moments of light

LA LUMIÈRE
À L'ÉTAT LIQUIDE

Peu de mots sauraient capturer l'essence d'une lumière blanche dans toute sa splendeur et parfois, seul l'emprunt à autre langue permet de retranscrire une telle intensité dans le domaine de l'intangible.

image 1

« Le projet s’appelait Noor. Noor veut dire lumière en arabe. C’est à la fois blanc et coloré, comme si le blanc pouvait avoir une teinte or. Ou que l’or brillait tellement qu’il devenait blanc. »

Tels sont les propos de Francis Kurkdjian, parfumeur français de renom et nez pour les parfums ELIE SAAB. Il décrit une aura lumineuse inédite, mêlant des accents chauds et dorés à la pureté du blanc. Reflet unique de toute lumière, le blanc se fond dans le spectre de chaque couleur.

Le Parfum, première fragrance d'ELIE SAAB, est une « Ode à la Lumière ». Francis Kurkdjian dépose sur un fond boisé des notes de tête fleuries et ensoleillées aux accents de fleur d’oranger et de miel de rose, et guide le parfum à travers un jeu de lumière kalédoscopique, vers cette exceptionnelle incandescence.

La lumière exerce un pouvoir de séduction inestimable sur nos émotions, nos souvenirs et notre imagination. Au comble de son intensité, elle devient sensation pure, échappant au domaine des mots, à toute description rationnelle.

« Je n’avais pas d’images précises en tête», se souvient Francis Kurkdjian en évoquant le processus de création qui caractérise son travail sur Le Parfum. « Juste des sensations : la blancheur d’un soleil au zénith, une féminité radieuse, une expression moderne de la volupté ».

Ainsi débuta son Ode à la Lumière...

image 2
The Light Of Now

VOYAGE AU CŒUR DU VERRE

La maison

VOYAGE AU CŒUR DU VERRE

La perfection cristalline née du feu. C'est à une chaleur intense que l'on doit la surface transparente et lisse du flacon de la bouteille ELIE SAAB Le Parfum, véritable bijou de verre et de lumière.

image 1

Ses proportions uniques sont le fruit de prouesses techniques et d'un savoir-faire exceptionnels. Le flacon assoit sa silhouette sur une base cubique s'épanouissant en volumes architecturés : on a rarement si bien résumé le verre dans son épaisseur et sa matière brute. Véritable signature, l'intérieur du flacon prend quant à lui la forme délicate d'une goutte pour recueillir la fragrance solaire. Ce contraste entre structure et souplesse, palpable dans toutes les créations ELIE SAAB, prend un nouveau souffle dans le verre translucide.

C'est avec les Verreries Brosse, experts français du flacon de luxe depuis plus de 250 ans, qu'ELIE SAAB a choisi de collaborer. La France est célèbre tant pour sa parfumerie que pour sa verrerie artisanale. Les Verreries Brosse, profondément ancrées dans ces deux traditions, furent à l'origine du premier flacon créé pour le N°5 de Chanel. Aujourd'hui encore, ses verriers s'illustrent par la fabrication de flacons d'une pureté cristalline sans égale, dédiés à la parfumerie de luxe.

image 2
image 3

Tout commence avec la silice, un matériau proche du sable que l'on fond à 1000 degrés Celsius en un liquide assez malléable pour permettre son moulage. Le verre durcira ensuite à 300 degrés grâce à une baisse progressive de la température. Voilà le flacon parfaitement facetté et prêt pour la phase d'affinage.

Après un passage sous une ligne de flammes, selon un principe identique à celui utilisé en cuisine, la surface du flacon ressort impeccablement lisse, purifiée et brillante.

Concentré de perfection cristalline combinant des propriétés réfractaires et réfléchissantes, le flacon ELIE SAAB Le Parfum tire sa force brute de l'intensité de la lumière.

The Light Of Now

ODE À LA PURETÉ ÉVIAN X ELIE SAAB

new & now

ODE À LA PURETÉ
ÉVIAN X ELIE SAAB

image 1

Fervent adepte du design sous toutes ses formes, Elie Saab revisite la dentelle sur la bouteille Evian ELIE SAAB Édition Limitée, une interprétation résolument moderne dédiée à la pureté.

Entre complexité et classicisme, la dentelle distille son charme intemporel évocateur des gants, cols et voiles de mariée s, symboles de féminité si chers à l'Europe. La dentelle selon Elie Saab se veut légère, moderne, presque transparente, pour offrir une version plus épurée : les entrelacs s'espacent, les motifs respirent et ses lignes fluides caractéristiques esquissent des formes à la fois figuratives et abstraites.

La fraîcheur et la transparence du verre confèrent à la bouteille une force qui nous propulse au sommet des Alpes françaises. Contraste idéal, la dentelle se fait féminine et aérienne, symbole d'éternelle pureté.

Loin de voler la vedette, elle souligne le caractère cristallin de l'eau qui triomphe dans son écrin, sublimée par la bouteille et sa dentelle déliée. Cette collaboration s'inscrit dans une quête de perfection avec la pureté pour idéal commun.

The Light Of Now

LE LUSTRE GABRIEL 
CHÂTEAU DE VERSAILLES

Inspired

LE LUSTRE
GABRIEL
CHÂTEAU DE VERSAILLES

Les designers industriels Ronan et Erwan Bouroullec dévoilent la première œuvre contemporaine permanente installée à Versailles : un lustre en cristal aux lignes fluides, illuminant l'escalier Gabriel qui mène au Grand Appartement du Roi.

image 1

Construit au XVIIe siècle, le château de Versailles est un modèle d'architecture baroque, aux salons grandioses et aux vastes jardins magnifiques Depuis 2013, son escalier Gabriel est particulièrement mis en valeur par le lustre Gabriel, lacet de cristal suspendu au plafond, tel un collier scintillant dans une lumière céleste.

Accroché en symétrie autour d'un axe central invisible, il se déploie sur 12 mètres de lignes fluides constituées de plus de cinq cents blocs de cristal Swarovski illuminés par des LED qui diffusent une lumière douce et constante. « Chacune de ces pièces possède donc son propre système lumineux, qui est bien plus complexe qu'une ampoule » expliquent les frères Bouroullec.

« C’est donc, à différents titres, assez magique et surprenant car on ne saisit pas véritablement comment la lumière se loge dans ce lacet de cristal »

Profitant de tous les atouts du cristal, le lustre est tout aussi splendide à la lumière du jour. « Quand l'escalier Gabriel est inondé de lumière, le lustre acquiert une tout autre matérialité et reflète de petites taches colorées qui jouent sur les murs par un jeu de prisme dans le verre. Le cristal est synonyme de Versailles. L’ensemble des lustres de Versailles ont été confectionné avec ce matériau, ce qui assure un lien entre passé et présent. Le cristal est une matière vivante, de nouvelles technologies rendent possible son traitement à des degrés jamais atteints et la manière dont il est transformé aujourd’hui est donc radicalement différente ».

Cherchant à inscrire ces nouvelles utilisations directement dans l'héritage de Versailles, les frères Bouroullec ont joué sur l'asymétrie dans une approche résolument contemporaine :

« Cette forme a trouvé son tracé par la gravité. C’est ainsi que s’est développée cette idée de lacets de cristal suspendus depuis quatre points au plafond et dessinant des boucles qui se subdivisent en arborescences organiques. Cette forme est venue comme quelque chose de presque naturel en fin de compte ».

Fascinée par l'équilibre subtil entre technicité et beauté organique, The Light of Now a demandé aux deux frères comment ils définiraient l'unicité des créations ELIE SAAB. Leur réponse, limpide : « Pour nous, la Maison ELIE SAAB se caractérise par trois épithètes : délicate, vaporeuse et lumineuse. »

image 2
The Light Of Now

PLAYLIST #1

Music Now

PLAYLIST
#1

Parcourez notre première playlist mensuelle à la découverte des morceaux que nous écoutons chez ELIE SAAB, qui nous inspirent, qui stimulent notre imagination et qui nous accompagnent jusque sur les podiums des défilés.

The Light Of Now

UN ARTISAN DU SUBLIME

La maison

UN ARTISAN
DU SUBLIME

quote 1

« ....Que cache, aujourd’hui, le sourire tranquille du couturier du bonheur qui crée et réalise en haute couture sept cents robes par an, fait travailler cinq cent personnes et qui, alors que vous vous en étonnez, vous dit : « Et ce n’est qu’un commencement !...?

quote 2

Le portrait d'Elie Saab est ainsi dressé dans un premier ouvrage dédié à sa vie et à son œuvre. Son auteur n'est autre que Janie Samet, journaliste française emblématique, pilier de la mode, qui a passé ces 50 dernières années à couvrir les différents événements de la haute couture parisienne. L'ouvrage revient sur les débuts du couturier et passe en revue les composantes de la magie qu'il a su instaurer et qui l'accompagne dans sa carrière depuis trente ans.

Le recueil regorge d’images issues des archives de la maison, mais aussi de photographies des archives privées d'Elie Saab et de fantastiques clichés présentant ses créations sublimées par les mannequins, célébrités et princesses séduites par le grand couturier durant les dernières décennies. Il se découpe en chapitres dédiés aux thèmes suivants : Haute Couture : les robes, le savoir-faire, le prêt-à-porter, des moments exceptionnels, princesses et mariées, le parfum et bien sûr, l'avenir...

Disponible à la vente dans les boutiques ELIE SAAB, dans les points de vente Assouline et sur le site www.assouline.com

image 2
The Light Of Now

CATHERINE KALLON LE SOUCI DES APPARENCES

La maison

CATHERINE KALLON
LE SOUCI DES APPARENCES

Contributrice de The Light of Now, Catherine Kallon est LA personne à qui s'adresser pour trouver la réponse à une question essentielle : « qui porte quoi ? » Nul détail ne semble échapper à l'attention et au regard critique de cette blogueuse londonienne, créatrice de « Red Carpet Fashion Awards ». Dans le numéro spécial « Power of Fashion » du Vogue américaine en 2010, elle figurait parmi les neuf blogueurs de mode les plus influents aux côtés de Garance Doré, BryanBoy et Tommy Ton. Catherine Kallon nous fait l'honneur d'une entrevue dans les bureaux parisiens d'ELIE SAAB pour expliquer son rôle de critique à l'affût des tendances et évoquer les origines d'une véritable passion.

Catherine Kallon est la référence incontestée des tendances sur le tapis rouge. Son sens du détail, son éloquence et son honnêteté font l'unanimité auprès de ses lecteurs. L'industrie de la mode s'est d'ailleurs largement ralliée à sa cause et surfe désormais sur son influence et son fidèle lectorat. Régulièrement conviée aux événements réservés aux stars, elle cultive un blog au contenu riche que journalistes et stylistes se plaisent à citer.

image 1

Quels sont vos grands rendez-vous de la Fashion Week ?
Pendant la saison des remises de prix , j'essaie de rester en retrait et fais en sorte de me concentrer sur le tapis rouge, c'est ma priorité. Mes lecteurs veulent savoir qui va porter quoi et avoir mon avis sur la question ; ils affluent sur mon site car ils me considèrent comme la véritable référence en la matière.

Comment définiriez-vous le style de votre blog ?
Je fais participer mes lecteurs. «Elle n’a pas mis la ceinture ! Qu'en pensez-vous : bon choix ou faute de style ? ». C’est un aspect très important. Il faut qu'ils sentent que leur avis compte.

Vous souvenez-vous du jour où vous avez découvert ELIE SAAB ?
En même temps que le reste du monde je suppose, lorsqu’une Halle Berry éblouissante est apparue dans sa fameuse robe ELIE SAAB aux Oscars 2002. C'était un tel événement pour les personnes concernées, pour Elie Saab lui-même et bien sûr Halle Berry. C'est un moment gravé dans l'histoire du tapis rouge.

À quoi ressemble une journée type durant la saison des remises de prix ?
Je me lève tôt pour passer en revue tous les sites d'agences photo, j'écris et publie toute la journée. Je suis parfois surexcitée dans l'attente de l'événement qui se prépare. Exactement comme une enfant au soir de Noël, folle de joie à l'idée de déballer ses cadeaux. C'est de la pure adrénaline. Je poste généralement un tweet du style : « À votre avis, qui portera quoi ce soir ? ». La publication de la première photo sur Getty me fait entrer en transe. Ça a toujours été mon truc. C'est avant tout pour cela que j'ai créé un blog, cet univers me fascine.

Il semble que ce soit une véritable passion.
Je me souviens quand j'étais petite, je suppliais ma mère de me laisser regarder la nuit des Oscars pour admirer toutes les robes. Aujourd'hui, à 38 ans, je suis toujours aussi ébahie qu'à huit et j'espère conserver toute ma vie le même plaisir.

The Light Of Now

AURÉOLÉE DE GRÂCE

moments of light

AURÉOLÉE
DE GRÂCE

Toute femme est sublime lorsqu’elle descend un escalier ; c’est le cadre qui permet de mieux l’admirer. Les quelques secondes que dure sa descente semblent basculer, figées dans l'éternité et comme suspendues en cet instant secret.

La femme, sa robe, ses mouvements, la lumière et l'architecture se fondent en un même instant de grâce éphémère. Aucun autre cadre ne serait plus idéal que les rampes parisiennes en fer forgé, emblématiques du

Baron Haussman, qui a orchestré le style et la beauté de la capitale telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ce sont ces rampes qui dessinent les contours des silhouettes de la Pré-collection Automne 2014 d’ÉLIE SAAB.

Noires et or, ornées de volutes lyriques, ces rampes en fer forgé sont les témoins silencieux du passé et de l'avenir, créé par les mains des femmes qui glissent sur elle.

image 1


L'escalier du temps résonne sans cesse du bruit [...] des souliers vernis qui descendent

Voltaire

image 2
image 3
language_pointer